Fantômes

Apprendre la veille au soir que le train prévu a été annulé, prendre celui juste précédant l’annulé, se dire cette fois qu’il est tôt, 05h40, apprendre au contrôleur sur le quai cette annulation (il en ignore tout et s’esclaffe, « mais quel bordel »), payer un nouveau billet (ben oui), se retrouver dans un wagon vide et bruyant à la fois (le passager devant fait un bruit faramineux), regarder en face cette femme qui s’est cachée sous sa veste pour dormir, rire du contrôleur qui annonce Sablé sur SARTRE, mais personne d’autre ne rit.

À cette heure-là, dans ce train-là, nous sommes tous fantômes.

dbo Écrit par :

8 Comments

  1. Boubou
    16 juillet 2019
    Reply

    Et bien frérot…vous n êtes pas arrivés…courage…

    • dbourrion
      16 juillet 2019
      Reply

      Tu m’étonnes. On est même pas partis ??

  2. Gkb
    16 juillet 2019
    Reply

    C’est tôt mais c’est beau ?

    • dbourrion
      16 juillet 2019
      Reply

      Faut le voir chez soi…

  3. J. Tripoteau
    16 juillet 2019
    Reply

    C’est parti ! Votre aventure est sur les rails. Souhaitons que le train ne soit pas, lui aussi, fantôme ;

    • dbourrion
      16 juillet 2019
      Reply

      Ce serait expérimental

  4. Koppe
    16 juillet 2019
    Reply

    Ça commence bien !

  5. Herve
    16 juillet 2019
    Reply

    Incroyable!!! Deja une histoire a raconter.
    Ca démarre sur les chapeaux de roue…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.