Au bonheur des cimetières

D’abord ce magasin qui est le bonheur des dames, tellement clean que tout le monde s’ennuie et mêmes les vendeurs.

Ensuite les bus puants, on débarque dans le rien d’un quartier défoncé pour rejoindre le cimetière (Smolensk).

Des tombes, des plantes, une sorte de jungle, de visages gris dessus les pierres, de fleurs artificielles, de bancs qui à côté des tombes permettent de converser avec ceux qui ne répondent plus.

dbourrion Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *