Un cimetière de portraits

Le cimetière de Smolensk est perdu  dans une forêt. Des portraits imprimés sur les marbres racontent des histoires courtes. Une naissance, un décès qui par un rapide calcul tracent des vies dont le fil a été trop souvent écourté. Cette galerie posthume est une sorte d’album Panini mêlant célébrités et anonymes finalement égaux devant l’intraitable oubli.

JiCé Écrit par :

2 Comments

  1. Avatar
    Herve
    19 juillet 2019
    Reply

    Un album Panini… Vraiment ?
    Quelle référence !
    Peut on échanger les pierres tombales en double,? 😊

    • Avatar
      dbourrion
      19 juillet 2019
      Reply

      C’est un loisir qui coûte lourd (au dos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *