La carte et le territoire… de l’URSS

Au lycée, nous devions compléter et apprendre pour le bac des cartes dont celle délicate de l’URSS. Oui, ce n’est pas très récent cette histoire de géographie. On y plaçait en lettres minuscules des villes soviétiques rebaptisées aux noms exotiques comme Gorki (Nijni Novgorod), Sverdlovsk (Iekaterinbourg), Novossibirsk ou Irkoutsk ; des fleuves aussi, mais au stylo bleu en suivant bien le cours de l’eau. Pourtant impossible d’en saisir grand chose de concret : les paysages, la longueur des ponts entre les deux rives, le courant, les odeurs, les pêcheurs ou le trafic fluvial.

Désormais, la Volga, l’Ob ou l’Ienisséi ne sont plus exclusivement des mots portés sur une carte. Ma vieille carte de l’URSS s’anime et s’interactive dans ma tête.

L’Ob à NovossibirskL’ Ienissei à Krasnoïarsk

La Volga à Novgorod

Quant au fleuve Amour, il restera encore pour longtemps parmi les mots bleus, puisque notre itinéraire s’en détourne.

JiCé Écrit par :

Un commentaire

  1. Marie-Claude Marx
    10 août 2019
    Reply

    Les mêmes souvenirs de mes cours de géographie dispensés par Michel Payonne …. Trois mois sur la géographie de l’URSS !!!! Tous ces noms qui nous faisaient rêver nous aussi …. Nostalgie des années lycée . Nostalgie du passé .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.