Quitter le lac

Vient le moment où repartir quand hier soir, quand même, cette balade en bateau dessus cette eau, c’était très chouette, très reposant, serein (et oui, deux filles dont l’une aux yeux laser bleu la jouaient Titanic à l’avant du navire).

Le jeu maintenant c’est de prendre un de ces bus mini qui font en boucle le Lac <> Irkoutsk et ça durera un bout de temps, il y a une file d’attente au milieu du parking, il nous pleut sur la tronche, une mamie en robe verte remonte tout le monde et réussit à embarquer en grillant les 40 personnes (équivalent 3 bus) avant elle — ça hurle en russe dans la file, elle s’en tamponne, on la cherche depuis pour lui régler son compte.

Il y aura aussi les trois québécois dans la ligne devant nous, ils nous offrent un bonbon, n’en reviennent pas plus que nous de ce caillon. Pour le garçon du groupe Canada, quand ça chauffera un peu avec un des… chauffeurs, je vais l’entendre crier asshole audit gaillard, un morceau de 100 kilogrammes qui, heureusement, ne comprend pas les subtilités de l’anglais.

Après, histoire de laver nos vêtements sales, on débarque dans une banlieue nulle part, le conducteur Yandex semble étonné qu’on vienne là, il y a un lavomatic repéré sur le Net, on le découvre dans la cave d’un immeuble tout gris, il ne reste plus qu’à attendre que ça lave, sèche.

Ce soir départ depuis Irkoust vers la dernière étape russe, Ulan-Ude, et puis après la Mongolie.

Pour la photo, elle vient du bord du lac, en bas ce sont des choses effondrées, des coulisses, en haut c’est l’eau immense.

dbourrion Écrit par :

4 Comments

  1. brigetoun
    4 août 2019
    Reply

    soutien rieur à la mamie

    • dbourrion
      4 août 2019
      Reply

      Elle s’est pas fait ch..

  2. Dominique
    4 août 2019
    Reply

    Sûrement la mère de Johnny Guitare cette mamie

    • dbourrion
      5 août 2019
      Reply

      Huhu ce serait plausible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *